Top

Les boîtes Pompon

Marie-Agathe PatyObjet Les boîtes Pompon

Les boîtes Pompon

artisan designer, designer artisan, meubles design lyon, meubles design, meuble design, createur mobilier, mobilier createur, deco lyon, lyon deco, meubles lyon, meuble design, meuble createur, objet de decoration, deco creation, creation deco, creation mobilier, designer lyon, objet deco design

J’aime les boîtes, j’aime bien y cacher des petits trésors ! J’aime aussi y créer un mini-cabinet de curiosités en regroupant des petites choses qui n’auraient, a priori, rien à voir entre elles.

Souvent, j’y range mes galets préférés, ceux qui ont une jolie ligne blanche. Lorsque j’ai commencé à réfléchir à une boîte, je me suis alors inspirée de la forme organique et irrégulière du galet. Et, comme ces derniers, les boîtes Pompon sont toutes différentes car je crée la forme à la main, en tordant le métal.

 

On manipule souvent les objets du quotidien sans y penser, sans réellement en prendre conscience. On ouvre et ferme un placard sans faire attention à la gestuelle qu’on adopte…sauf si la porte se bloque ! Je voulais que mes boîtes soient une sorte d’écrin, que l’on manipule avec soin. Un peu comme un jeu pour enfant, il faut faire correspondre la forme du couvercle avec la forme de la boîte et les orienter correctement. Ensuite, le cordon élastique vient se poser contre la poignée.

La ligne déviée que dessine l’élastique contre la bille en bois crée une sorte de composition graphique sur la surface du couvercle : la forme irrégulière de la boîte est mise en valeur par la ligne et le cercle régulier de la poignée.

 

Je fabrique les boîtes à partir de tôle d‘acier de construction. J’aime l’idée de faire de ce matériau non-noble un objet plus noble ! J’essaye de faire de ces boîtes en métal un écrin, par plusieurs moyens : par le poids, qui, dans un premier temps surprend mais qui lui confère un statut particulier ; par le tissu avec lequel je recouvre le fond ; par le système d’ouverture et par l’originalité de l’objet.

 

J’ai choisi le nom de « Pompon » pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, l’idée m’est apparue après avoir entendu, à plusieurs reprises, que les boîtes évoquaient l’idée de bérets de marins, où les poignées jouaient le rôle du pompon. Ce nom me plaît aussi parce qu’il est ludique, avec ses deux syllabes répétées, comme dans bonbon ! Et enfin, j’ai choisi ce nom parce que j’adore faire des pompons ! Transformer un simple bout de ficelle en un volume, une balle colorée et toute douce, me fascine.

 

J’ai choisi des couleurs pastels pour les boîtes, car je voulais accentuer l’aspect doux de la forme organique. Pour amplifier le rythme que donne l’élastique à la boîte, j’ai choisi des couleurs tranchées et fortes comme le noir et encore plus, le fluo…

No Comments

Leave a Comment

error: