Top

Les étagères 1.3.4

Marie-Agathe PatyObjet Les étagères 1.3.4

Les étagères 1.3.4

artisan designer, designer artisan, meubles design lyon, meubles design, meuble design, createur mobilier, mobilier createur, deco lyon, lyon deco, meubles lyon, meuble design, meuble createur, objet de decoration, deco creation, creation deco, creation mobilier, designer lyon, objet deco design

Je ne suis pas très attachée aux objets. Je suis plus intéressée par la manière de les montrer qu’à leur présence propre. J’aime l’idée qu’un socle peut conférer à un objet du quotidien un statut d’œuvre d’art, comme l’ont démontré Marcel Duchamp, Bertrand Lavier et d’autres artistes du ready-made.

J’aime mettre en valeur les objets, les exposer, les encadrer… j’aime aussi ce qui se joue entre 2 ou 3 objets (juxta)posés sur une étagère : quel lien apparaît ? Quel discours se crée en plaçant tel livre à côté de tel bibelot.

C’est naturellement que j’ai eu envie de dessiner des étagères, pour mettre en valeur quelques petits objets. Je n’avais pas envie d’une pièce très fonctionnelle : l’important n’est pas dans son volume de rangement, ici se joue l’exposition d’objets fétiches !

Les étagères 1.3.4 offrent une sorte de cadre en 3 dimensions : la forme filaire à l’avant fait écho à la forme en aplat à l’arrière : l’objet placé entre les deux est alors mis en valeur par le cadre et par le fait qu’il se détache par rapport au fond. J’aime aussi l’idée que le cadre n’englobe pas totalement l’objet.

Le cadre à l’avant n’est pas un fil mais un fer plat : de face, seule la tranche apparaît et on y voit qu’une ligne légère. Plus le regard se décale, plus le fil s’épaissit et la ligne devient surface.

J’ai choisi de proposer les étagères 1.3.4 sous 3 formes différentes : cercle, triangle et carré. Ces géométries basiques sont identifiées directement par l’œil et ne floutent pas le discours … C’est aussi dans ce but que je ne propose ces étagères qu’en noir mat.

Nommer des objets n’est pas toujours facile. J’aime bien que ceux-là soient un peu énigmatiques ! Pour les étagères, je voulais un nom qui fasse écho aux trois formes géométriques, sans non plus être trop littérale… Ma part scientifique m’a conduit vers l’interprétation des formes en chiffres : 1.3.4 représentent le nombre de côtés des cercles, triangles et carrés.

No Comments

Leave a Comment

error: